En matière du travail du verre, les deux techniques utilisées sont le « Fusing » et le « Thermoformage ».
Nous vous invitons à en découvrir un peu plus à ce sujet avec quelques explications :

 

Fusing ou fusion :

C’est une technique de verrerie, vielle de 3500 ans, qui consiste à assembler à froid par superposition des morceaux de verre, de granules, de frites, de fils et/ou d’émaux. Les émaux sont de la peinture de différentes couleurs.
L’assemblage se fait en fonction du motif souhaité puis l’ensemble est mis dans le four à son point de fusion (entre 800 et 900°C) pour former une pièce homogène.
L’artisan doit veiller à ce que les différents verres soient compatibles entre eux.

Thermoformage :

Une fois la pièce fusionnée, elle est thermoformée, c’est à dire qu’elle va être chassée une deuxième fois dans le four puis posée sur un moule qui lui donnera sa forme définitive. Le plus difficile dans ces techniques sera de trouver la bonne « recette » de cuisson pour garantir une pièce homogène : sans bulle, dévitrification ni tension. L’artisan joue alors sur la courbe de température pour trouver le bon compromis entre la température maximale de cuisson (aux environs de 750°C) et la durée de cuisson. Ceci pour chaque type de pièce créé.